Libre expression

Les textes ci-dessous sont les tribunes libres ouvertes aux groupes qui composent le conseil municipal. Ils n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Groupe socialiste et divers gauche

Où est l'esprit «black, blanc, beur» de 1998 ?

La diffusion des échanges d'une réunion des plus hauts cadres techniques du football a ébranlé le monde du ballon rond. Ces responsables en charge du développement du plus populaire des sports ont avancé l'idée de quotas pour les jeunes footballeurs binationaux. Les motivations de cette démarche seraient d'éviter la fuite des talents. Lorsque certains joueurs choisissent le pays d'origine plutôt que celui qui les a formés, les efforts de la fédération seraient annihilés voire contre productifs.

Au delà des propos inadmissibles tenus par ces éducateurs, ce raisonnement va l'encontre de l'éthique sportive. Avant le succès aux compétitions, les fédérations ont pour mission de promouvoir l'épanouissement personnel dans le respect des règles. La santé, l'éducation et le bien être du pratiquant priment sur sa réussite, quels que soient son origine et ses qualités.

La meilleure équipe regroupe les meilleurs joueurs. Introduire d'autres critères notamment discriminatoires compromettrait les résultats. La reconnaissance de l'excellence de notre formation devrait l'emporter sur le retour sur investissement. Notre encadrement technique, en développant la pratique sportive et en améliorant la compétitivité d'autres nations, participe à la promotion du Sport et de ses valeurs humanistes.

Ces cadres fédéraux ont non seulement bafoué l'éthique sportive mais ils risquent de nuire aux succès futurs de nos équipes nationales.

Groupe gauche citoyenne

Texte non communiqué

Mantes-la-Ville autrement

Lorsque la diversité donne des couleurs

Une fois de plus, à quelques mois des élections majeures que sont la Présidentielle et les Législatives, le Parti Socialiste nous rejoue un spectacle affligeant lors de la désignation des candidats à la candidature pour les élections législatives. Pour une fois, on aurait pu croire que l'on ne tomberait pas dans l'artifice et que l'on s'arrêterait aux premières décisions prises. A savoir une candidature issue de la diversité, représentative de ce qu'est la France d'aujourd'hui. Hélas, c'était sans compter sur la promptitude de certains notables à s'imaginer que le Mantois est leur propriété. En effet, la candidate attendue se voit rétrograder au rang de suppléante, au même titre que les supplétifs de l'armée française qu'étaient les tirailleurs sénégalais et marocains lors des conflits passés. Que la Droite nous joue cette partition est déplorable mais que le PS l'érige en fait, est une honte pour celles et ceux qui rêvent la France Autrement car ça nous renvoie aux heures peu glorieuses de l'attitude de ministres socialistes pendant la guerre d'Algérie. La mémoire est longue et ces petits arrangements entre amis laisseront des traces. Comment osent ils faire croire qu'ils nous considèrent comme des citoyens à part entière et qu'ils nous traitent comme des Français entièrement à part dès lors que la diversité s'arrête aux marches du Parlement ? La route est encore longue.

Avenir plus Mantes-la-Ville

Texte non communiqué

Intérêts communal mantevillois

Texte non communiqué

Flash infos

Hôtel de ville
Place la mairie - 78711 Mantes-la-Ville Tél. 01 30 98 55 49

Horaires d'ouverture
lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 | vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h | samedi de 9h à 12h

Logo Yvelines Conseil généralLogo Communauté d'agglomération de Mantes en Yvelines